Risotto de crevettes aux herbes fraîches

NOUVEAU : un risotto à cuisiner avec du riz rond de Camargue, un duo cerfeuil/aneth, du citron bio, un bouillon " Isla" de chez Épure et des crevettes bien sûr !

Cette recette n'est pas à la carte en ce moment !
Pour savoir quand vous pourrez la commander à nouveau, en savoir plus sur Foodette et voir les recettes disponibles actuellement rendez-vous par ici !

Risotto de crevettes aux herbes fraîches

Mon panier

  • 220 g de crevettes
  • 160 g de riz rond de Camargue
  • 30 g de échalote
  • 5 cl de vin blanc
  • 5 g de bouillon de légumes
  • 1/2 citron
  • 1/8 botte de cerfeuil
  • 1/8 botte d'aneth

Mon placard

  • Sel, poivre
  • Huile d'olive
  • Beurre (15 g)

À table !

à table
Env. 40 minutes (dont 25 min de préparation)

Mes ustensiles

mes utensiles
  • Une casserole + un couvercle
  • Une grande poêle + un couvercle
  • Une râpe fine

Ma cave

ma_cave
Accompagnez ces pasta d'un vin blanc sec, frais et plutôt jeune comme un vin du Bordelais : un Bordeaux supérieur, un Graves ou encore un Côtes de Bordeaux.

On attaque ?

  • ampoule.png

    Le fil rouge - Pour réussir votre risotto, une seule règle : ne le quittez pas des yeux pendant toute la cuisson ! Arrosez-le de bouillon régulièrement et remuez, remuez, remuez avec amour... Il vous le rendra bien !

  • 1 min. :

    Le bouillon - Faîtes chauffer de l'eau (75 cl pour 2 pers.) dans une casserole. Une fois chaude, ajoutez-y le bouillon de légumes en poudre. Remuez, couvrez et laissez frémir à feu doux le temps de préparer la suite.

  • 10 min. :

    Citron, échalote & Cie - Passez le citron sous l'eau et séchez-le. À l'aide d'une râpe fine, prélevez-en le zeste et mettez-le de côté (1/2 citron pour 2 pers.). Épluchez et coupez finement l'échalote. Lavez, séchez, effeuillez et coupez finement l'aneth et le cerfeuil (la moitié de chaque botte fournie pour 2 pers.). Mettez de côté séparément.

  • 1 min. :

    Le riz nacré - Mettez une poêle à chauffer sur feu moyen avec de l'huile d'olive (1 cs pour 2 pers.). Lorsqu'elle est chaude, déposez-y l'échalote ciselée, remuez et faites-la revenir 3 à 4 minutes. Au bout de ce temps, déposez le riz dans la poêle et remuez pendant 2 min. environ jusqu'à ce qu’il soit translucide. Versez alors un peu de vin blanc (5 cl pour 2 pers., soit la moitié de la fiole fournie) et mélangez jusqu'à ce qu'il soit totalement absorbé.

  • 1 min. :

    Veillez au grain - Dès que le vin a été absorbé, versez-y deux louches du bouillon et mélangez bien. Attendez qu'il soit totalement absorbé puis ajoutez une autre louche et continuez de remuer. Répétez l'opération plusieurs fois jusqu'à ce que le risotto soit cuit (20 min. environ - il doit rester un peu ferme).

  • 10 min. :

    Les crevettes à nu- En parallèle, décortiquez les crevettes (ou pas, c'est vous qui voyez !). Mettez-les de côté pour la fin.

  • 1 min. :

    On y est... presque ! - Goûtez le risotto : il est prêt lorsque le riz est cuit mais encore légèrement ferme (sinon, rajoutez un peu de bouillon et continuez la cuisson).
    Une fois cuit, sortez la poêle du feu et ajoutez au risotto la moitié du zeste du citron et des herbes ciselées, les crevettes, du beurre (15 g pour 2 pers.), un peu de sel, de poivre et mélangez délicatement le tout. Goûtez, ré-assaisonnez au besoin puis laissez le risotto reposer 2 min. à couvert.

  • :

    On y est ! - Servez alors en parsemant le risotto du reste du zeste de citron et des herbes et en l'arrosant éventuellement d'un peu de jus du citron lors de votre repas.
    À taaable !

Cette recette n'est pas à la carte en ce moment !
Pour savoir quand vous pourrez la commander à nouveau, en savoir plus sur Foodette et voir les recettes disponibles actuellement rendez-vous par ici !

Partagez cette recette

Le saviez-vous ?

Le cerfeuil est riche en vitamine C, carotène et sels minéraux. Il aurait également des propriétés anti-oxydantes, diurétiques, dépuratives et reminéralisantes ! Quand à l'aneth, ses propriétés aromatiques et digestives étaient déjà bien connues des Égyptiens et des Grecs de l’Antiquité qui l’employaient également pour ses vertus antispasmodiques et sédatives.